L'église, dédiée à Saint Siméon, patron du village, constitue un des plus purs exemples de l'architecture baroque, avec son campanile caractéristique. L'intérieur en a été entièrement restauré, dans le minutieux respect des peintures et décorations existantes. Elle possède nombre d'objets classés au patrimoine national, dont plusieurs tout récemment restaurés. Elle mérite d'être visitée. Elle sert de cadre aux concerts donnés par l'association du Violoncelle de Moita.

Plus modeste sans doute, La Grande Fontaine (Funtanone ) aux trois gueules de lions, sculptées par un artiste local, récemment restaurée (septembre 2000).Mais c'est le village tout entier, avec ses strette (venelles), ses ricciate ou ses chjassi (chemins empierrés), son four à pain, restauré, sa large place U Capasantu, ombragée de platanes et de tilleuls, ses demeures à l'aspect souvent austère, mérite d'être parcouru, visité, pour y goûter ce sentiment de ne plus savoir si l'on est dans un présent surchargé de souvenirs ou dans un passé qui se recueille et s'éternise. Bon! C'est un peu lyrique,mais si vrai, pourtant!

 

 

L'église de Moita vue par Paula Orsini

(avec mes remerciements)

U campanile di San Simeone (Le campanile)

 

 

 

Pointez l'image pour la modifier

 

 

Le village eut la grâce (notable) d'être visité par deux saints personnages! Saint Léonard de Port-Maurice, un jour d'octobre 1744, y érigea, la jambe brisée, un chemin de croix. Puis, sur ses traces, le Padre Albini, aujourd'hui béatifié, y effectua en août 1836 une mission, qui s'acheva, dit-on, par un miracle, dont il reste, à l'entrée du village, deux vénérés témoins: une grande croix dressée, et une source qui posséderait la vertu de guérir certaines maladies des yeux. Loin de ces bienfaisants miracles, Moita, aujourd'hui, résiste à la désertification qui frappe nombre de villages corses en misant, entre autres, sur un regain que pourrait lui apporter le tourisme. C'est dire que le meilleur accueil est garanti aux amoureux d'une authenticité faite à la fois d'intimité et de réserve, et qui donne au séjour un cachet particulier.

 

 

 

When the Saints...