Moita, paese corsu: una banda di case in giru à un campanile.

Moita, village corse: un troupeau de maisons autour d'une église

 

a Casanova
a Croce

 

Quelques-uns des noms des quartiers du village. Existent encore, Piazza à fiori, Piazza Casalta, Piazza à l'olmu, Piazza à pughjola, Capasantu, etc. Des plaques seront apposées, mentionnant ces lieux.

Autour des années 50 (la photo), le village comptait plus de 300 habitants. Ils ne sont plus que 77 au recensement 2000. L'école vient de fermer (septembre 2001). Tout cela était-il inéluctable? Tout cela est-il irréversible?





Moita entre noir et blanc.

 

 

 


 

 

a chjesa è u campanile

 

 

 

a citadella